Condamnation de deux journalistes de Reuter pour leur enquête sur les massacres de Rohingya par l'armée Birmane

Parent Category: Birmanie Category: Sources Birmanie Published: Friday, 14 September 2018

En Birmanie, deux journalistes condamnés à sept ans de prison pour « atteinte au secret d’Etat »

Les reporters birmans de l’agence de presse Reuters ont été arrêtés alors qu’ils enquêtaient sur l’assassinat de musulmans rohingya par l’armée.

LE MONDE | 03.09.2018 à 07h44 • Mis à jour le 04.09.2018 à 06h35 | Par Bruno Philip (Bangkok, correspondant en Asie du Sud-Est)

Sept ans de prison pour avoir enquêté sur un massacre ! Ce verdict très lourd, prononcé lundi 3 septembre par un tribunal de Rangoun à l’encontre de deux journalistes birmans de l’agence de presse britannique Reuters, accusés de violations de « secrets d’Etat », illustre le plus clairement du monde la dérive désormais résolument antidémocratique de l’Etat birman.

Wa Lone, âgé de 32 ans, et Kyaw Soe Oo, 28 ans, avaient été arrêtés en décembre dernier alors qu’ils enquêtaient sur l’exécution sommaire par des soldats birmans de dix paysans rohingya dans le village d’Inn Din, situé dans l’Etat de l’Arakan. Les corps des dix suppliciés avaient été retrouvés après les massacres de masse perpétrés à partir du 25 août 2017 par les forces de sécurité contre les membres de cette minorité musulmane de l’Ouest birman. Ces derniers avaient été forcés de fuir par centaines de milliers au Bangladesh voisin pour échapper aux tueries.

Read more ...

Write comment (0 Comments)