Loi n°2006-728 du 23 juin 2006 a modifié la dénomination "avancement d'hoirie". 

A l'article 919-1 du Code civil qui traite du sujet, il est question maintenant de la "donation faite en avancement de part successorale" qui lorsqu'elle profite à un héritier réservataire qui accepte la succession, s'impute sur sa part de réserve et, subsidiairement, sur la quotité disponible, s'il n'en a pas été autrement convenu dans l'acte de donation. 

Sous certaines réserves, lorsque la donation bénéficie à un héritier réservataire qui renonce à la succession, elle est traitée comme une donation faite "hors part successorale". 

Cette dernière expression a remplacé l'expression "par préciput", précédemment employée. La libéralité faite hors part successorale s'impute sur la quotité disponible. L'excédent est sujet à réduction.

 

Code civil, Articles 919-1, 1059, 1078-2.

 

Article 919-1

La donation faite en avancement de part successorale à un héritier réservataire qui accepte la succession s'impute sur sa part de réserve et, subsidiairement, sur la quotité disponible, s'il n'en a pas été autrement convenu dans l'acte de donation.L'excédent est sujet à réduction.

 

La donation faite en avancement de part successorale à un héritier réservataire qui renonce à la succession est traitée comme une donation faite hors part successorale. Toutefois, lorsqu'il est astreint au rapport en application des dispositions de l'article 845, l'héritier qui renonce est traité comme un héritier acceptant pour la réunion fictive l'imputation et, le cas échéant, la réduction de la libéralité qui lui a été consentie.

 

Article 1059 : Le premier gratifié ne peut disposer par testament des biens donnés ou légués à titre résiduel.

 

La libéralité résiduelle peut interdire au premier gratifié de disposer des biens par donation entre vifs.

 

Toutefois, lorsqu'il est héritier réservataire, le premier gratifié conserve la possibilité de disposer entre vifs ou à cause de mort des biens qui ont été donnés en avancement de part successorale.

 

Article 1078-2 : Les parties peuvent aussi convenir qu'une donation antérieure faite hors part sera incorporée au partage et imputée sur la part de réserve du donataire à titre d'avancement de part successorale.

 

 

 

 

 

Tags: Fiscalité

Comments powered by CComment