L’église Saint-Pierre en Gallicante est une église catholique. Elle a été construite en 1931, hors les murs, sur le versant oriental du mont Sion, non loin du cénacle. Elle est de style néobyzantin.


Son belvédère offre un panorama impressionnant.
L'église est bâtie sur l'emplacement supposé sur palais de Caïphe, là où Jésus aurait passé sa dernière nuit selon la tradition chrétienne.
Caïphe : nommé par les romains, il est le grand prêtre du temple de 18 à 37. C'est devant lui qu'est conduit Jésus 1, par des « gens armés de bâtons ». Pour les évangiles Caïphe aurait sacrifié Jésus, affirmant qu'il est préférable qu'un homme meure plutôt que la nation toute entière.
Jésus avait prévenu Pierre qu'il renierait trois fois Jésus avant le chant du coq (galli cante en latin, , le coq chante)
Le nom de l'église provient de l'épisode évangélique qui raconte comment saint Pierre a pleuré après avoir renié trois fois Jésus avant que le coq ne chante deux fois, alors qu'il lui avait donné sa
foi. Jésus avait prévenu pendant la dernière Cène que l'un de ses disciples le renierait.
Comme Pierre était en bas, dans la cour, arrive une servante du grand prêtre . Elle le voit qui se chauffe, le dévisage et lui dit :
“Toi aussi tu étais avec Jésus de Nazareth !” . Pierre le nia : “Je ne sais pas, je ne comprends pas ce que tu veux dire”. Puis il sortit dans le vestibule ». [ Alors un coq chanta ]. La servante l’ayant vu, recommença à dire à ceux qui se trouvaient là : “En voilà un qui est des leurs !” . De nouveau, Pierre le niait… Un moment après, ceux qui étaient là lui disaient : “Sûrement tu en es ! D’ailleurs tu es Galiléen .Alors il se mit à jurer en appelant sur lui la malédiction : “Je ne connais pas l’homme dont vous parlez !” . Et aussitôt, un coq chanta pour la seconde fois. Alors Pierre se souvint de la parole de Jésus : “Avant que le coq
chante deux fois, tu m’auras renié trois fois”. Et il se mit à pleurer. » (Mathieu 14,66)


Le terrain dans lequel se trouve l'église a été acheté en 1888 par les assomptionnistes français. Ils procèdent à des fouilles et découvrent les ruines d'un ancien monastère byzantin et une grotte au
sous-sol. Ce monastère avait été construit au Ve siècle par l'impératrice Eusdoxie et dédié à Saint- Pierre. Il est détruit à l'époque des invasions arabes (638)

Eudoxie : (408 – 460) Cette femme de lettres est l'épouse (421) de l'empereur Théodose II. Elle prend un
ascendant croissant sur lui, lui valant la disgrace en 443. Théodose II est celui qui convoque le concile
d'Ephèse en 431 qui condamne le nestorianisme.

Nestorianisme : Doctrine pour laquelle, Jésus a deux natures séparées, une divine et une humaine. Pour les
Chalcédoniens 2, ces natures ne sont pas séparées mais restent distinctes. Pour les monophysites elles ne sont
pas séparées ni distinctes.Les Arianistes 3 considèrent que Dieu est divin mais Jésus est humain, même s'il porte
une part de divinité.
1 après son arrestation dans le jardin de Gethsémani en bas du mont des oliviers
2 Doctrine réfutée au concile de Chalcédoine en 451
3 Doctrine rejetée au concile de Nicée en 325
Les croisés (1099-1187) construisirent à cet emplacement une petite église qu'ils dénommèrent de son nom actuel, ce que rappelle le coq qui se trouve au-dessus de la croix de la coupole de l'église actuelle.
L'église des croisés étant en ruine, les assomptionnistes font reconstruire une nouvelle église néobyzantine en 1931.


Les portes en bronze sont récentes. Elles relatent la dernière cène d'où est absent judas, parti trahir Jésus et Pierre annonçant qu'il est prêt à succomber pour Jésus, alors même qu'il va d'abord l'abandonner Seigneur, je suis prêt à aller avec toi, et en prison, et à la mort." (Luc 22, 33)."Même si tous succombent, du moins pas moi !" (Marc 14, 29).


Sur le linteau est inscrit en latin le verset 8 du psaume 121, l 'un des 15 cantiques des degrés Dominus custodiat introitum tuum et exitum tuum ex hoc nunc et usque in saeculum l’Éternel gardera ton départ et ton arrivée, dès maintenant et à jamais.


Cantiques des degrés : Shir ha maalot qui commencent tous par ces deux mots (sauf précisement le 121!). Pendant les fêtes de pélerinages, Pessah (pâques) , Chavouot (don de la Torah et fête des moissons) et Souccoth (fête des cabanes) , ils étaient chantés en montant les escaliers menant au Temple.


Les mosaïques extérieures sont placées aux quatre points cardinaux. Elle représentent
- [sud] « On m'a mis e1n fosse profonde ». Jésus est descendu dans la fosse profonde à l'aide d'une
corde (comme décrit dans un verset pour Jérémie qui inspire la scène)
- [ouest] Jésus subit les outrages chez le prêtre Caïphe, crachat, gifles, coups et moqueries. Son visage est voilé, on le frappe puis on l'interroge « fais le prophète ! Dis qui t'a frappé ! » Luc 22,65

- [nord] « Je te donnerai les clés ». Jésus confirme Pierre qui pourtant l'avait renié et lui confie les clés
« Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise, et les Portes de l'Hadès ne tiendront pas contre elle. Je te donnerai les clefs du Royaume des Cieux : quoi que tu lies sur la terre, ce sera tenu dans les cieux pour lié, et quoi que tu délies sur la terre, ce sera tenu dans les cieux pour délié." » (Matthieu 16, 13-19).

- [est] « Venez à moi vous qui peinez », Jésus venant du mont des oliviers fait son entrée à Jérusalem


L'église
Elle est de style néo-byzantin et décorée par l'architecte et père assomptionniste Etienne Boubet (1865 – 1934) , de mosaïques en pate de verre.
La mosaïque du choeur représente Jésus condamné à mort par le Sanhédrin et entourant le christe, 12 apôtres pour juger les 12 tribus d'Israël..