LA MADRASA AL-ARGHUNIYYA

Une madrasa est une école coranique. On y enseigne le Coran, mais aussi  l’exégèse coranique, la Sunna ou tradition du Prophète, le droit religieux et ses applications dans la vie quotidienne.

La madrasa al-Arghuniyya est située en bordure ouest de l'Esplanade des mosquées, du côté de la vieille ville près de la Porte de Fer. Cette madrasa est constituée de plusieurs bâtiments scolaires et de mausolées.

Al-Arghuniyya abrite aussi la tombe d’Argun al-Kamili. Ce gouverneur de Syrie, mort en 1357 a été enterré dans le batiment abritant la madrasa qu'il a fondé. Argun al-Kamili en lutte contre les Mamelouks à Damas a été banni et a fini à sa vie en exil, à Jérusalem. Il avait trente ans.

 

LA MADRASA AL-ASHRAFIYYA

La madrasa Al-Ashrafiyya est située sur le même côté que la précédente, à l'ouest de l'esplanade, entre le minaret Bâb al-Silsila au sud et Al-Uthmaniyya au nord.

C'est la madrasa du sultan Qaybay construite en 1482 après la démolition d'un bâtiment précédent en 1475 que le sultan ne jugeait pas à son gout. Pour certains c'est le troisième joyau de l'esplanade après le Dôme du Rocher et Al-Aqsa.

Avec sa belle façade mamelouke du 15e siècle, cette madrasa est le bâtiment mamelouk le plus connu de Jérusalem.


Comments powered by CComment