Safed est une ville dont la population est constituée à majorité de juifs. Le prédicateur Muhammad Damoor excite les Arabes de la ville contre les Juifs, arguant que

" les vrais croyants vont s'insurger contre les Juifs dans un juste courroux et les dépouiller de leur or, de leur argent et de leurs bijoux.

Il réussit ainsi dans un climat déjà violent à provoquer un pogrom. Pendant 33 jours c'est un carnage. Les témoignages font état d'hommes aveuglés et de femmes violées.

Il y a sans doute plus de 500 morts. Poussé par les consuls occidentaux situés à Beyrouth, Ibrahim Pacha envoie l’Émir des druzes, émir Bashir, mater la rébellion et sauver ce qui peut encore l'être. Les chefs des émeutiers sont arrêtes et exécutés dans la rue.

Trois ans plus tard, en 1837, un nième séisme vient ajouter aux malheurs locaux, qui sera le prétexte à un nouveau pogrom opéré par une foule druze et arabe pendant trois jours. A l'issue, il ne reste plus que 1000 familles juives dans la ville.

***

 

 

Comments powered by CComment