L'Homo sapiens a quitté l'Afrique pour le Proche-Orient avant d'aller en Europe et en Asie. 

 

Plus précisément entre 177 000 et 194 000 ans, vivait un Homo sapiens sur ce qui est le territoire actuel d'Israël. Un fragment de mâchoire a été découvert sur le site archéologique de Mislya, sur les pentes du Mont Carmel près de Haïfa et authentifié en 2018. Sa datation le donne comme appartenant au plus ancien Homo sapiens connu trouvé hors d'Afrique. Les précédents n'ayant pas dépassé 120 000 ans.

 

Pour Rolf Quam, professeur d'anthropologie, un des co-auteurs de l'étude publiée,

Ce fossile est l'indication la plus solide à ce jour que nos ancêtres ont émigré d'Afrique beaucoup plus tôt que nous le pensions jusqu'alors,...les hommes modernes avaient potentiellement rencontré d'autres groupes d'humains archaïques pendant cette plus longue période de présence en Eurasie, offrant plus d'occasions d'échanges culturels et de croisements biologiques.

La conservation du fragment découvert a été facilitée par l'effondrement de la voûte de la grotte de Misliya il y a environ 160 000 ans. D'autres indices archéologiques

révèlent que ses occupants d'alors étaient des chasseurs capables de tuer du gros gibier comme des aurochs, des daims persans et des gazelles et qu'ils contrôlaient l'utilisation du feu dans des foyers.

Comments powered by CComment