La stèle a été découverte par le révérend missionnaire allemand F. A. Klein en 1868 sur le site de Dhiban en Jordanie. Lors de sa découverte, les Arabes du voisinage, appréhendant la perte d'un tel talisman, brisèrent la pierre en morceaux ; un estampage réalisé avant la destruction permit de la reconstituer. Elle est actuellement au musée du Louvre.

La stèle comporte un texte de 34 lignes écrites en moabite1. Il décrit notamment comment le royaume moabite du roi Mesha a été conquis par Omri, roi d'Israël, en conséquence de la colère du Dieu Kemoch. Le texte mentionne ensuite la victoire de Mesha sur le fils de Omri.

 

Le conflit figure, dans une narration assez différente dans le deuxième livre des rois (II Rois 3.4-27) sans doute rédigé plus tardivement :

" ...Omri fut roi d'Israël et opprima Moab pendant de longs jours, car Kamosh était irrité contre son pays. Son fils lui succéda et lui aussi il dit : "J'opprimerai Moab". De mes jours, il a parlé (ainsi), mais je me suis réjoui contre lui et contre sa maison. Israël a été ruiné à jamais. Omri s'était emparé du pays de Madaba et (Israël) y demeura pendant son règne et une partie du règne de son fils, à savoir quarante ans : mais de mon temps Kamosh l'a habité.

L'homme de Gad demeurait dans le pays d'Atarot depuis longtemps, et le roi d'Israël avait construit Atarot pour lui-même. J'attaquai la ville et je la pris. Je tuai tout le peuple de la ville pour réjouir Kamosh et Moab. J'emportai de là l'autel de Dodoh (ou bien Arel de David) et je le traînai devant la face de Kamosh à Qeriyot où je fis demeurer l'homme de Saron et celui de Maharot.

Et Kamosh me dit : "Va, prends Neboh à Israël". J'allai de nuit et je l'attaquai depuis le lever du jour jusqu'à midi. Je la pris et je tuai tout, à savoir sept mille hommes et garçons, femmes, filles et concubines parce que je les avais voués à "Ashtar-Kamosh. J'emportai de là les vases de Yahwé et je les traînai devant la face de Kamosh.

Le roi d'Israël avait bâti Yahas et il y demeura lors de sa campagne contre moi. Kamosh le chassa de devant moi. Je pris deux cents hommes de Moab, tous ses chefs, et j'attaquai Yahas et je la pris pour l'annexer à Dibon.

... J'ai fait creuser les fossés (autour) de Qerhoh par les prisonniers d'Israël...

1 Le moabite est assez proche de l'hébreu primitif. Le royaume de Moab correspond à peu près la partie occidentale de la Jordanie jouxtant la mer morte. Il est cité plusieurs fois dans la bible (Ruth la Moabite). Moïse a vu la terre promise du haut du Mont Nebo situé en Moab.

 

Voir aussi :

 - Stèle de Mesha - texte complet

***

 

Comments powered by CComment