La construction entamée par Omar en 701, et finie par son fils Al-Walid, qui lui succède en 705. C'est à partir du Xè siècle que Al-Aqsa est identifiée par les religieux comme la mosquée lointaine où serait allé Mahomet lors de son escapade nocturne, même si il n'y avait pas de mosquée sur cet emplacement du temps de Mahomet. Al-Aqsa est depuis devenue troisième lieu saint de l'islam sunnite.1

Sous Omar II (717-720) petit-fils du premier, un pacte connu sous le nom de Pacte d'Omar aurait été signé. Il garantit les libertés civiles et religieuses des Chrétiens en échange du paiement de la Jizya. Les peuples du livre doivent aussi reconnaître la suprématie de l'islam (statut de dhimmi).

1 Pour les Chiites, c'est Nadja (Irak) le troisième lieu saint, suivi de Kerbala (Irak) et Mashlad (Iran)

Comments powered by CComment