A l'issue de la trêve, en 1239, la ville est fortifiée à la hâte. Mais cela ne suffit pas à empêcher la victoire à l'issue d'un court siège du sultan ayyoubide de Kerak1, Al-Nasir Dawud. Il détruit la citadelle près de la porte de Jaffa (alors porte d'Hébron), reste de la fortification qui protégeait encore l'accès à la ville par l'ouest, puis s'en retourne à Kerak.

1 Kerak, dont il reste une imposante forteresse est située en Jordanie d'où elle surplombe la vallée du Jourdain.

Comments powered by CComment