En novembre, l'Empire ottoman entre en guerre au coté de l'Allemagne et de l'Autriche-Hongrie contre la France, la Grande-Bretagne et la Russie.

Décembre 1914 : Le gouverneur de Jaffa ordonne l'expulsion de 600 juifs accusés de visées séparatistes. Dans la foulée, les écoles juives et la banque anglo-palestinienne (juive) sont fermées. Les timbres et drapeaux sionistes sont interdits.

Les colonies juives occupent en 1914 une superficie de 420 700 dounams1. Les terres sont achetés par le fonds KKL2 souvent en rachetant la dette des villages arabes vendeurs.

Des litiges fonciers entre juifs et arabes éclatent parfois : Petah-Tiqvah et al Yahudiyya (1886) , Gedera et Qatra (1884), Rehovot et Zarnuqa (1892), Sereja et quatre villages arabes (1899-1909).

Sereja

Un litige foncier oppose depuis 1899 l'implantation locale, qui appartient à l'association de colonisation juive, à quatre villages arabes du voisinage. Les premiers incidents éclatent en 1903 lorsque les colons de Sereja cherchent à reprendre les terres jusque-là louées aux villageois.

Un premier raid sur la colonie fait un mort en 1904. La tension monte de nouveau en 1907 lorsque les colons décident d'assurer eux-même la sécurité de l'implantation, jusque là confiée à des gardiens arabes.

En février 1909, le village chrétien d'al-sharajan réclame ses terres, accaparées par la colonie et, en avril, Sereja est attaqué par des paysans venus venger l'un des leurs. Deux colons seront tués et deux autres blessés.

Pour révélateurs qu'ils soient d'une tension latente entre colons juifs et paysans arabes, ces incidents, sporadiques et localisés, n'ont pour l'heure aucune traduction politique réelle.3

1    420 km2

2 Le Keren Kayemeth LeIsrael (KKL), littéralement : « fonds pour la création d'Israël », est un fonds qui possède et gère plusieurs centaines de milliers d'hectares de terres en Israël. Fondé en 1901 à Bâle (Suisse) en tant que fonds central du mouvement sioniste, il s'occupa du rachat de terres en Palestine et de la préparation des futurs pionniers sur le terrain. Il est connu pour avoir planté de nombreuses forêts.

 3 Nadine Picaudou – les Palestiniens...

***

 

 

Comments powered by CComment