Le général Français Goybet gagne la bataille de Khan Mayssaloun1 contre les forces syriennes , et chasse le roi Fayçal (que les Britanniques installent alors à Bagdad). Le général Gouraud, haut-commissaire de France, peut alors entrer dans Damas.


Goybet entre dans Damas

Un arrêté du 31 août 1920 forme aussitôt quatre États : Grand Liban, Damas, Alep et État des Alaouites ; un peu plus tard, le 24 octobre 1922 est crée l'État du Djebel-Druze, tandis que l'autonomie est reconnue au sandjak d'Alexandrette. Le Gouvernement de Lattaquieh a été formé le 31 août 1920, puis incorporé à la Fédération de Syrie le 1er juillet 1922. Lors de la fusion des États de Damas et d'Alep, le 1er janvier 1925, il retrouve son autonomie sous le nom d'État des Alaouites, du nom de la principale communauté ethnique du territoire. Il reçoit un nouveau statut organique le 14 mai 1930, sous le nom de Gouvernement de Lattaquieh. Ce régime prend fin lorsque lorsque le gouvernement français, en 1936, envisage l'indépendance de la Syrie. Lattaquieh rejoint l'État de Syrie le 5 décembre 1936, en même temps que l'État du Djebel-Druze.

Le Grand Liban contient 600 000 habitants, à majorité chrétienne, pour une superficie de 10 000 km².

1 Dans les montagnes de l'Anti-Liban, à environ 25 km de Damas.

Comments powered by CComment