Le déménagement provoque la réaction de John Foster Dulles, secrétaire d'Etat américain sous la présidence de Dwight Einsenhower :

 

"Les États-Unis regrettent que le Gouvernement israélien ait jugé bon de transférer son Ministère des affaires étrangères de Tel-Aviv à Jérusalem.


Nous avons déjà fait part de nos sentiments à ce sujet au Gouvernement israélien à deux reprises. Cela a été fait en juillet 1952 et de nouveau en mars 1953, lorsque notre ambassadeur, entendant des rumeurs selon lesquelles c'était en prévision, a appelé le gouvernement israélien et lui a demandé de ne pas transférer son ministère des Affaires étrangères à Jérusalem.

 

Nous pensons que c'est ainsi parce que nous pensons que cela embarrasserait l'ONU, qui a la responsabilité principale de déterminer le statut futur de Jérusalem. Vous vous souviendrez peut-être que la résolution actuelle de l'ONU sur Jérusalem prévoit qu'elle devrait être, dans une large mesure, au moins une ville internationale plutôt qu'une ville purement nationale. En outre, nous estimons que cette action particulière du Gouvernement israélien en ce moment est inopportune par rapport aux tensions qui existent au Proche-Orient, tensions qui sont plutôt extrêmes, et que cela ne fera qu'ajouter à ces tensions au lieu de les atténuer.

 

Les vues que j'exprime ici sont, nous le savons, partagées par un nombre considérable d'autres gouvernements qui sont préoccupés par le développement d'un climat de paix et de bonne volonté dans cette partie du monde.

 


Nous avons informé le gouvernement d'Israël que nous n'avons pas l'intention de déplacer notre propre ambassade à Jérusalem. "

Comments powered by CComment