Réfugiés juifs fuyant l'avance jordanienne

La vieille ville de Jérusalem est conquise par les Jordaniens, qui gardent la Cisjordanie. Les Jordaniens font sauter la grande synagogue de la Hourva (constuite en 1864) 1 et la synagogue Tifferet Israël (1872). Ils brûlent ou détruisent les 56 autres synagogues et rasent le quartier juif.

Les soldats de la Haganah ont été emmenés comme prisonniers de guerre vers Zarqa en Transjordanie, mais les femmes et les enfants ont été remis à la Croix-Rouge. Beaucoup de cadavres ont été retrouvés à l'air libre, en état de décomposition avancé et les Arabes ont dû les brûler le 28 mai après la conquête du quartier juif.

Le 29 mai...Tout ce qui restait a été pillé, des essaims d'enfants et de femmes arabes sont venus dans le quartier, la plupart d'entre eux depuis les villages alentours, et ont arraché les volets, les portes à moitiés brulées et les rambardes pour les vendre sur le marché ou dans leurs villages.2

Seul reste le mur des lamentations dont l'accès va rester interdit aux Juifs jusqu'en 1967 malgré les engagements écrits des jordaniens, et en dépit de son statut de zone internationale.

Le cimetière du mont des oliviers est profané, saccagé. Les pierres tombales ont été utilisées pour tous les usages possibles, de la construction de murs ou d'escaliers, de canalisation d'évacuation d'eaux, pavage du camp de la légion arabe de Azaria etc..3

Les Chrétiens, contrairement aux Juifs, ont accès à leurs sites saints, mais sont également soumis à des restrictions en droit jordanien. Il y a ainsi des limites sur le nombre de pèlerins chrétiens autorisés dans la vieille ville et à Bethléem pendant Noël et Pâques. Les organismes de bienfaisance chrétiens et les institutions religieuses ont interdiction d'acheter des biens immobiliers à Jérusalem. Les écoles chrétiennes font l'objet de contrôles stricts. Elles doivent enseigner en arabe, et enseigner à tous les étudiants le Coran.

1 Une arche en pierre a été construite sur l'emplacement en 1977 rappellant la forme de la coupole centrale. La Synagogue est finalement reconstruite en 2011. La Synagogue Tifferet est en cours de reconstruction.

2 Salim Tamari - Jérusalem 1948 cité in V Lemire – Jérusalem ville monde, p.386

3 Cf Photos sur le site jewishvirtuallibrary.org/jordan-s-desecration-of-jerualem-1948-1967

Comments powered by CComment