Fatah est l'acronyme inversé du Mouvement de libération de la Palestine. Ne reconnaissant pas la validité du plan de partage, ni de l'indépendance d'Israël, le nouveau mouvement, créé au Koweït où Arafat est ingénieur, appelle les fedayin1 à libérer tout le territoire palestinien de l'entité sioniste2. Le mouvement s'installe à Gaza au début des années soixante et lance des opérations contre Israël à compter de 1965.

Le 1er janvier il attaque sans succès une réserve d'eau, puis le 1er juin le kiboutz Yiftah. Le 29 septembre c'est le Moshav Amatzia et le 7 novembre le Moshav Givat Yesshayahu.

 

1 De feday, qui se sacrifie. Le terme qui désignait au moyen-âge les membres de la secte des Assassins est maintenant appliqué aux activistes palestiniens qui pratiquent l'action violente contre Israël.

3 « entité sioniste » : cette trouvaille sémantique signe aujourd'hui encore le ralliement de ceux qui considèrent qu'Israël est un État qui doit disparaître, peu importe ses frontières, sa reconnaissance ou sa population actuelle .

Comments powered by CComment