Le 15 mai, trois terroristes du FDLP, organisation maoïste dissidente du FPLP dirigée par Nayef Hawatmeh, venus du Liban organisent une prise d'otages sanglante.

Ils tuent d'abord 2 femmes arabes israéliennes et en blessent une troisième, puis entrent dans un appartement tuent un couple et leur enfant de 4 ans.

Ils prennent ensuite en otage 105 élèves et 10 adultes d'une école à Maaloth , ville proche du Liban. Ils exigent la libération de 23 prisonniers palestiniens.

Lors de la prise d'assaut par l'armée, ils tuent 22 écoliers et 3 enseignants avec des grenades et des armes automatiques. Au total, outre les 25 morts, il y a 68 blessés.

En 2017, la municipalité de Jenine a érigé une stèle en honneur à l'organisateur de la tuerie, Khaled Nazzal1. Netanyahu s'est immédiatement plaint auprès de Mahmoud Abbas, l'accusant d'empoisonner les esprits des Palestiniens tout en pronant la paix en façade. L'Autorité palestinienne la fait enlever mais un deuxième monument a été réinstallé avec l'accord du maire de Jénine. C'est finalement un ultimatum qui a été adressé pour que la stèle soit démantelée et l'armée Israélienne a détruit le monument le 30 juin 2017.

 

1 Lui même a été abattu en 1986 au seuil de son hôtel Sheraton en Grèce.

 

***

 

 

Comments powered by CComment