Huit terroristes palestiniens, membres de l'OLP, partent en bateau du Liban pour débarquer sur une plage de Tel-Aviv. Ils visaient initialement Naharya qu'ils n'ont pas réussi à rejoindre de nuit. Ils attaquent l’Hôtel Savoy et prennent en otage les clients, demandant la libération de prisonniers palestiniens et leurs départ vers Damas.

Ils exigent aussi que l'ambassadeur de France viennent à l’hôtel pour discuter des modalités de sortie de l’hôtel. Le lendemain matin, les forces israéliennes attaquent.

 

 

Les terroristes déclenchent des charges explosives faisant exploser tout le dernier étage de l'immeuble. Les forces israéliennes tuent sept des huit preneurs d'otages, le dernier est condamné à la prison à vie. Huit otages et trois soldats ont été tués par les terroristes lors de l’attaque. L'hôtel sera démoli puis reconstruit en 1987.

En août 2012, la municipalité de Ramallah a approuvé la construction d'un mausolée pour honorer les huit palestiniens qui ont participé à l'attaque (le vote a été initialement rapporté par le quotidien de l'AP Al-Hayat Al-Jadida et traduit ensuite en anglais par Palestinian Media Watch).

La décision de construire le mausolée coïncide avec le retour des restes des auteurs, qui faisaient partie des corps de 91 terroristes palestiniens rapatriés à l'Autorité palestinienne en juin 2012 en tant que geste de bonne volonté israélien.1

 

 

1 Ramallah to honor remains of Savoy Hotel terrorists, Jewish Telegraphic Agency (JTA), 14 August 2012 (wikipedia)

***

 

Comments powered by CComment