Le 4 septembre 1975 Israël et l’Égypte s'accordent sur le fait que

le conflit entre l'Égypte et Israël « ne peut pas être résolu par la force militaire mais par un processus de paix ».

Israël se retire jusqu’à la ligne des cols du Sinaï et rend à l’Égypte les champs de pétrole du golfe de Suez. Les deux parties s’engagent à régler leurs différends par des moyens pacifiques, devant aboutir à une paix durable. L’Égypte autorise le passage par le canal de Suez des produits non militaires venant ou à destination d’Israël.

Cet accord, prélude aux négociations et au traité de paix Israëlo-Egyptien de 1979, améliore les rapports entre l'Égypte et les pays occidentaux mais est très mal perçu par la Ligue arabe (et en particulier par la Syrie et l'OLP).

***

 

Comments powered by CComment