L'attaque de Nahariya, près du Liban, est une attaque terroriste perpétrée en Israël le 22 avril 1979 par quatre membres du Front de libération de la Palestine venus du Liban à bord de canots pneumatiques.

Abdel-Majid Aslan, Mouhana El Mouayid et Ahmed El Abrass sont dirigés par Samir Kuntar. Un policier et trois civils israéliens sont tués, dont deux fillettes de quatre et deux ans.

Samir Kuntar a exécuté le père d'une balle dans la tête, et fracassé la tête de sa petite fille de quatre ans, Einat Haran, sur un rocher à l'aide de la crosse de son fusil.

Samir Kuntar sera échangé en 2008 par les Israéliens alors qu'il était condamné à la prison à vie pour cet attentat. Son retour sera l'occasion d'une jolie fête dans les locaux de la station d'Al-Jeezera (qui s'excusera ensuite). Il meurt finalement dans une attaque israélienne aérienne dans la banlieue de Damas en 2015. Le Hezbollah organise des funérailles grandioses tandis que le responsable druze Walid Joumblatt le considère comme un symbole de lutte et de la fermeté.

***

 

Comments powered by CComment