L’Éthiopie compte une population juive.

En 1975, les autorités rabbiniques d'Israël reconnaissent l'affiliation au judaïsme de cette population, lui ouvrant droit au bénéfice de la loi du retour. Dès lors une immigration d’Éthiopie va avoir lieu, facilitée par les deux opérations de masse organisées par Israël : L'opération Moïse en 1984 et l'opération Salomon en 1991.

Du 21 novembre 1984 au 4 janvier 1995, L'opération Moïse permet d'acheminer 8000 juifs réfugiés d’Éthiopie des camps du Soudan où ils séjournent. La deuxième vague aura lieu en 1991.

Ethniquement, les Juifs d’Éthiopie font partie du groupe agäw et sont majoritairement originaires des hauts plateaux.

'Ils sont issus de mélanges de populations couchitiques et sémitiques. Les Sémites ont amené la langue sabéenne et il est possible qu’il y ait des groupes judaïsés parmi les populations d’immigrants sémitiques venus d’Arabie du Sud.' 1

 

 

Pour d'autres ils descendent des membres de l’escorte du prince Ménélik, fruit des amours de la reine de Saba2 et du roi Salomon. Mais pour le rabbinat, ils descendent de la tribu de Dan, une des tribus disparues lors de la conquête assyrienne de -722. C’est à ce titre qu’ils ont pu bénéficier de la loi du retour.

À partir du 15e siècle, après leur défaite face au royaume éthiopien, ils sont surnommés Falashas, terme péjoratif qui signifie exilés, étrangers, sans terre. Depuis leur arrivée en Israël, ils se font appeler les Beta-Israël.

Ils ne parlent pas l'hébreu et connaissent la Bible en langue guèze (langue classique éthiopienne) établie à partir de la traduction du Pentateuque par les Septantes. Ils sacrifient des animaux, ignorent les fêtes du judaïsme tardif (Hanoucca et Pourim) ainsi que le corpus de la littérature rabbinique (Talmud et Mischnah).

L 'opération Moïse est la suite logique d'une idée qui a eu le temps de faire son chemin, puisqu'elle date de 1867 ! A cette époque, Joseph Halevy, un savant sémitisant est envoyé par l'alliance israélite universelle pour prendre contact. Il écrit à son retour

' on peut facilement ramener en Palestine des milliers de colons falachas, qui sont tous agriculteurs et ouvriers des plus habiles.'

 

Le Négus Haïlé Selaissié (1892 – 1975) descendant de la reine de Saba et du roi Salomon. L'empereur d’Éthiopie est détrôné par Menghistu en 1974

 

1 Daniel Friedmann, Qui étaient les Falashas, revue Pardes 2008/1 n°44 p.97-105

2 La reine de Saba est mentionnée dans des récits bibliques comme ayant régné sur le royaume de Saba, qui s'étendrait du Yémen au nord de l’Éthiopie et en Érythrée.

 

***

 

Comments powered by CComment