Quatre terroristes, dont un dénommé Taysir Abu Sneineh se positionnent sur un toit en début de soirée. Il tirent et lancent des grenades sur un groupe de Juifs et d'Israëliens d'Hébron.

Ces derniers effectuaient en dansant le parcours allant du Caveau des patriarches à Beït Hadassah1. L'attentat fait 5 morts et une vingtaine de blessés. Les morts sont deux Américains, un Canadien et deux Israéliens.

Les terroristes sont arrêtes et jugés. Ils sont condamnés à la prison à perpétuité. Leur libération intervient néanmoins dans le cadre d'un échange de prisonniers.

La réponse israélienne à l'attentat fut aussi politique. Le gouvernement mit en œuvre une 'réponse sioniste adéquate' selon ses termes, en autorisant la réinstallation des Juifs dans Hébron (il n'y en avait plus depuis les émeutes de 1929 puis la guerre de 1948). Des fonds furent débloqués pour réhabiliter d'anciens batiments juifs. Le maire de la ville, Fahed Al-Qawasmeh dut s'exiler au Liban. Des nombreuses maisons palestiniennes furent détruites.

 

Le 15 mai 2017, 37 ans jour pour jour, dans le calendrier hébraïque, après l'attentat, a lieu une élection pour la mairie d'Hébron. Le candidat du Fatah l'emporte. Il s'agit d'Abu Sneineh, l'un des tueurs.

Sur sa page facebook, le Fatah loue l'action passée du candidat :

'Le numéro deux sur la liste du Mouvement Fatah aux élections du Conseil municipal de Hébron ... est l'un des héros de l'opération Daboya le 2 mai 1980'. Le post décrit l'attaque terroriste comme étant " l'une des batailles les plus importantes et un acte de bravoure du Mouvement Fatah et l'une des opérations d'abnégation les plus courageuses ".
Le Fatah a salué les tueurs comme étant des "héros ":

  " Quatre jeunes se sont rencontrés en mars 1980 dans une grotte dans les collines d'Hébron ... ce jour-là les quatre ont fait connaissance. Après quelques mois, les quatre héros ont réalisé l'une des opérations d'abnégation les plus courageuse en  zone occupée, sinon la plus courageuse, l'attaque contre les colons juifs à Hébron ...
Les quatre héros ne sont pas des meurtriers qui ressentent un sentiment de plaisir et de satisfaction à la vue du sang mais plutôt des hommes délicats, qui, lorsque les occupants sionistes extrémistes ont  refusé des droits au peuple palestinien, n'ont pas trouvé d'autre moyen que d'utiliser les armes afin de rendre leurs droits aux palestiniens ".2

 


1 Batiment emblématique pour les Juifs de Hébron qui l'ont utilisé pour démarrer la reconquête de la ville en 1979.

Comments powered by CComment