Ayash serait le commanditaire de plusieurs attentats-suicides. Son téléphone a été piégé. 100 000 personnes assistent à ses funérailles. Une chanteuse libanaise, Fairuz lui dédie une chanson, appelle Ayash.

Comments powered by CComment