Le 4 septembre 1999 a lieu la signature du Mémorandum de Charm el-Cheikh entre Israël et l’Autorité palestinienne en présence de Madeleine Albright, secrétaire d’État américaine, du président égyptien Hosni Moubarak et du roi de Jordanie Abdallah II.
L’accord prévoit le transfert de 11 % supplémentaires, soit au total, le 21 mars 2000, 18 % des territoires sous contrôle palestinien exclusif et 22 % en contrôle partagé :
Le Gouvernement de l'État d'Israël et l'Organisation de Libération de la Palestine s'engagent à appliquer totalement et réciproquement l'Accord intérimaire et tous les autres accords conclus depuis septembre 1993..ainsi que tous les engagements en suspens découlant des accords antérieurs. .. les deux parties sont convenues des dispositions suivantes :

1. Négociations sur le statut permanent :

..les deux parties reprendront les négociations sur le statut permanent à un rythme accéléré et s'efforceront avec détermination d'atteindre leur objectif commun de trouver un accord sur le statut permanent...il est entendu que les négociations sur le statut permanent aboutiront à la mise en œuvre des résolutions 242 et 338 du Conseil de Sécurité.
c. Les deux parties s'efforceront ..de conclure un accord-cadre sur toutes les questions liées au statut permanent dans un délai de cinq mois [et] concluront un accord global sur toutes les questions liées au statut permanent dans un délai d'un an
... première étape de libération des prisonniers
... deuxième étape des premier et deuxième redéploiements ultérieurs, et au plus tard le 13 septembre 1999.

 

2. Phase un et phase deux des redéploiements ultérieurs

 

3. Libération des prisonniers

...

5. Voies de passage sûr

[entre Gaza la Cisjordanie ]

 

6. Port maritime de Gaza

... faciliter et permettre les travaux de construction du port maritime de Gaza.

 

7. Questions portant sur Hébron

a. La route des Martyrs à Hébron sera ouverte à la circulation des véhicules palestiniens en deux phases...
b. Le marché Hasbahe ouvrira au plus tard le 1er novembre 1999 conformément aux dispositions qui seront arrêtées par les deux parties.

 

8. Sécurité

a. Les deux parties agiront conformément aux accords antérieurs pour assurer le traitement immédiat, efficace et effectif de tout incident comportant une menace ou un acte de terrorisme, de violence ou d'incitation à la violence, qu'il soit le fait de Palestiniens ou d'Israéliens. À cette fin, ils coopéreront pour échanger des informations et coordonner les politiques et les activités. Chaque partie réagira immédiatement et efficacement lorsqu'un acte de terrorisme, de violence ou d'incitation à la violence surviendra ou risquera de survenir, et prendra toutes les mesures nécessaires pour prévenir cet incident.
10. Reconnaissant la nécessité de créer un climat propice aux négociations, les deux parties s'engagent à ne prendre aucune mesure qui changerait la situation en Cisjordanie ou dans la bande de Gaza, conformément à l'Accord intérimaire.
11. Les engagements devant être mis en œuvre à la date d'un jour férié ou d'un samedi seront appliqués le jour ouvrable suivant.
voir Memorandum de Charm el-Cheikh - Texte intégral

Comments powered by CComment