Le 31, un nouvel attentat-suicide palestinien, revendiqué par le Hamas fait quinze morts à Haïfa.

Ariel Sharon annonce, dans une allocution télévisée, que « l’État d’Israël est en guerre », « une guerre sans compromis » contre « le terrorisme [...] activé, coordonné et dirigé par [...] Yasser Arafat ».

Le même jour, Ramallah est déclarée zone militaire interdite.

 

En 2002, le conflit israélo-palestinien est beaucoup plus meurtrier que l’année précédente.

Depuis septembre 2000, le soulèvement palestinien, la répression israélienne et les attentats kamikazes palestiniens ont fait plus de 2 850 victimes, pour trois quarts palestiniennes. En outre, plus de 40 attaques suicides [palestiniennes] ont eu lieu depuis début mars 2002, ayant fait 120 morts et des centaines de blessés.1

 

 

Les jardins de Bahia à Haïfa

 

1Texte wikipedia

 



 

Comments powered by CComment