Une « feuille de route » (traduction littérale de « road map ») a été adoptée par un quartette diplomatique réuni le 30 avril 2003 pour tenter de mettre un terme au conflit israélo-palestinien. Le quartette (ou quatuor) est composé de l’Organisation des Nations unies, de l’Union européenne, des États-Unis d’Amérique et de la Fédération de Russie.

 

Cette feuille de route est destinée à aboutir, par étapes, à un règlement permanent du conflit israélo-palestinien sur la base du principe de l’existence de deux États.

 

Le règlement du conflit israélo-palestinien sur la base d’une solution à deux États n’est réalisable que si fin est mise à la violence et au terrorisme lorsque le peuple palestinien aura des dirigeants qui agiront de façon décisive contre le terrorisme et qui seront désireux et capables d’instaurer un régime démocratique fondé sur la tolérance et la liberté, que si Israël est disposé à faire le nécessaire pour qu’un État palestinien démocratique soit établi, et que si les deux parties acceptent clairement l’objectif d’un règlement négocié tel qu’il est décrit ci-dessous. Le Quatuor aidera et facilitera la mise en œuvre de ce plan, en commençant par la phase I, qui prévoit des négociations directes entre les parties. Le plan comprend un calendrier réaliste d’exécution. Toutefois, étant donné qu’il s’agit d’un plan exigeant des résultats, les progrès dépendront des efforts faits de bonne foi par les parties et de l’exécution de chacune des obligations indiquées ci-dessous.
Si les parties s’acquittent de leurs obligations rapidement, il se peut que les progrès dans le cadre de chacune des phases et d’une phase à l’autre se produisent plus tôt que prévu. La non-exécution des obligations entravera le progrès.
Un règlement, négocié entre les parties, aboutira à la création d’un État palestinien indépendant, démocratique et viable vivant aux côtés d’Israël et des autres pays limitrophes en paix et en sécurité. Il réglera le conflit israélo-palestinien et mettra fin à l’occupation qui a commencé en 1967, en tenant compte des fondements de la conférence de Madrid, du principe de l’échange de territoires contre la paix, des résolutions 242, 338 et 1397 [12 mars 2002 ] du Conseil de sécurité de l’ONU, des accords conclus antérieurement par les parties et de la proposition du prince héritier saoudien Abdallah, approuvée par la Ligue arabe lors de son sommet de Beyrouth, qui prévoit l’acceptation d’Israël en tant que pays voisin vivant en paix et en sécurité, dans le contexte d’un règlement général. Cette proposition est un élément essentiel des efforts internationaux destinés à encourager une paix générale dans toutes les voies, y compris la voie israélo-syrienne et la voie israélo-libanaise.
Le Quatuor se réunira périodiquement, à un échelon élevé, en vue d’évaluer les résultats en ce qui concerne l’exécution du plan par les deux parties. Dans chaque phase, les parties sont censées exécuter leurs obligations parallèlement, à moins d’indication contraire.
La feuille de route prévoit trois phases :
Phase I : Mettre fin au terrorisme et à la violence, normaliser la vie des Palestiniens et mettre en place les institutions palestiniennes (d’aujourd’hui à mai 2003).

Phase II : La transition (juin 2003 - décembre 2003).

 

Phase III : Accord sur le statut permanent et fin du conflit israélo-palestinien (2004-2005).

Comments powered by CComment