Le sommet réunit Ariel Sharon, premier ministre, Hosni Moubarak le président égyptien et Mahmoud Abbas fraîchement élu président de l'Autorité palestinienne. Le climat est plutôt optimiste et le sommet est vite qualifié d'historique.

 

Sharon promet la libération de 900 prisonniers palestiniens, le retrait de villes de Cisjordanie et l'arrêt des démolitions punitives de maisons palestiniennes, l'augmentation du nombre de permis de travail accordés aux palestiniens.

 

Abbas, considère que la récente restructuration de ses services de sécurité en trois branches, force nationale, services de renseignements et police, ainsi que le déploiement de 1000 officiers de sécurité palestiniens à la frontière entre Israël et Gaza démontre son souhait de renoncer à la violence et de prévenir les attaques.

 

Sharon y fait une déclaration optimiste1 :

L’année 2005 inaugure une ère de grandes opportunités pour tous les peuples de la région, d’abord et avant tout pour les Palestiniens et les Israéliens (..) Pour la première fois depuis longtemps l’espoir d’un avenir meilleur pour nos enfants et nos petits-enfants règne dans notre région (..)

Aujourd’hui, lors d’un entretien avec le président Abbas, nous sommes tombés d’accord sur le fait que tous les Palestiniens doivent cesser leurs actes de violence contre tous les Israéliens où qu’ils se trouvent, et parallèlement, Israël cessera toute activité militaire contre tous les Palestiniens, où qu’ils se trouvent. Nous espérons connaître, à compter d’aujourd’hui, une période d’espoir et de sérénité. Qui plus est, nous avons accepté de transférer le contrôle de la sécurité dans les territoires palestiniens. Je tiens à informer le président Abbas de notre intention de prendre une série de mesures destinées à rehausser la confiance réciproque : nous entendons libérer prochainement des centaines de prisonniers palestiniens et établir un comité conjoint chargé d’étudier la libération future d’autres prisonniers.

(…) Permettez-moi de m’adresser aux citoyens de nos deux pays :

A nos voisins palestiniens tout d’abord - je tiens à vous assurer que nous avons l’intention sincère de respecter votre droit à l’indépendance et à la dignité. J’ai déjà dit qu’Israël n’a pas le désir de continuer à vous gouverner et à régir vos destinées. Nous, Israéliens, nous nous sommes réveillés de nos rêves, et nous sommes décidés à surmonter tous les obstacles qui se dresseront sur notre chemin afin d’exploiter la nouvelle chance qui se présente à nous.

Vous aussi devez faire les preuves que vous avez la force et le courage de faire des compromis, de renoncer à des rêves irréalistes, de réduire les forces opposées à la paix et de vivre dans le respect mutuel à nos côtés.

 

Dans son communiqué, M. Prendergast, secrétaire général adjoint de l'ONU est lui aussi optimiste :

Les espoirs qui se font jour au Moyen-Orient résultent du récent Sommet de Charm el-Cheikh au cours duquel le Premier Ministre Sharon et le Président Abbas se sont rencontrés, a dit M. Prendergast.  Les deux dirigeants ont réaffirmé au cours de cette rencontre leur attachement à la Feuille de route du Quatuor.  Ils ont aussi exprimé leur désir de s’éloigner de la mauvaise atmosphère créée par les violences, les bains de sang et le désespoir.  M. Abbas a ainsi déclaré que « tous les Palestiniens mettront fin aux actes de violence perpétrés contre des Israéliens où que ce soit » et M. Sharon a déclaré qu’« Israël mettra partout fin à ses activités militaires contre les Palestiniens ».  Les deux parties ont pris des initiatives pour profiter de l’élan imprimé par le Sommet de Charm el-Cheikh et le maintenir, a indiqué M. Prendergast2

 

Des sujets plus que sensibles ont cependant été évités, limitant l'impact de ce sommet. Il s’agit notamment de l'extension des colonies, de la multiplication des check-points entravant les déplacements palestiniens en Cisjordanie (où seule la Zone C présente une continuité territoriale), le statut de Jérusalem, le sort des réfugiés et de leurs éventuels indemnités ou retours.

 


1http://mfa.gov.il/MFA/MFAFR/MFA-Archive/Pages/D%C3%A9claration%20du%20PM%20Sharon%20au%20sommet%20de%20Charm%20el-Cheikh%208-Feb-2005.aspx

Comments powered by CComment