Cette conférence tenue à l’Académie navale d’Annapolis, dans le Maryland aux États-Unis est organisée par la Secrétaire d’État américaine Condoleezza Rice, Mahmoud Abbas, Ehoud Olmert et George W. Bush. Sont aussi invités la Chine, La Ligue arabe, la Russie, l’Union Européenne et les Nations unies.

 

La conférence a pour objectif la rédaction d’un document menant à la résolution du conflit israélo-palestinien, dans la ligne directe de la Feuille de route pour la paix de George Bush, pouvant mener à la création d’un État palestinien et à des négociations de paix.

 

 Voir aussi : Le texte complet de l'accord et les discours d'ouverture de Abbas et Olmert

 

Bush déclare en préambule : Nous ne sommes pas ici pour conclure un accord mais pour engager des négociations.

Un mois avant la conférence, le Premier ministre Ehoud Olmert a indiqué bien vouloir céder des portions de Jérusalem-Est aux Palestiniens en vue d’un accord de paix.

Le Président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, demande à ce qu’il y ait un débat concernant les 6 principales questions : Jérusalem, les réfugiés et leur droit au retour, les frontières, les colonies, l’eau et la sécurité.

Il espère arriver à un premier accord avec Israël à la fin novembre, qu’il soumettra à un référendum.

 

 

Mahmoud Abbas à l’Elysée avec le président Macron en 2017

 

Selon la déclaration finale signée par Olmert et Abbas,

l’accord de paix final établira une Palestine, terre du peuple palestinien, tout comme Israël est la terre du peuple juif.

La conférence officialise donc pour la première fois la « solution à deux États » pour résoudre le conflit israélo-palestinien. La solution est inscrite à l’ordre du jour et acceptée par les deux parties.

Les parties s’engagent également à remplir immédiatement leurs devoirs respectifs édictés par la "feuille de route" sur une solution permanente à deux États résolvant le conflit israélo-palestinien telle qu’elle a été mise en place le 30 avril 2003 par le Quartette .

La feuille de route (2003) comprend en autre, comme points à respecter, l’arrêt de la violence et du terrorisme, le démantèlement immédiat des colonies et devait déboucher en 2005

sur une résolution portant sur le statut final, y compris les frontières, Jérusalem, les réfugiés et les colonies.

 



 

Comments powered by CComment