Enfonçant le clou déjà bien ancré par Donald Trump sur le statut de capitale de Jérusalem , la Knesset vote le 2 janvier 2018 un loi compliquant toute modification du statut de certaines parties de la ville.

Le but est de rendre plus difficile les transferts de souveraineté qui pourraient être prévus par d’éventuels accords de paix avec les Palestiniens.

L’amendement, voté à 64 voix pour, 51 contre et une abstention, prévoit que la cession de toute portion de la ville à une entité étrangère nécessitera non plus 61 députés mais 81 voix, sur un Parlement qui en compte 120.

La modification de frontière ne nécessite par contre que la majorité simple c’est à dire celle des députés présents lors d’un vote.

Pour le très nationaliste Naftali Bennett, du mouvement Israël notre foyer,  la loi a  sauvé Jérusalem, le mont des Oliviers, la Vieille ville [dont le mur ] et la cité de David [ tous situés à l’Est ] resteront nôtres à jamais

 

La citadelle avec la tour de David, en fait sasns rapport avec le roi David, à Jérusalem

 Voir aussi : les lois fondamentales d'Israël 



 

Comments powered by CComment