Des négociations directes reprennent après neuf mois de « gestation ».

«  Le secrétaire d’État américain John Kerry, qui est l’artisan de cette reprise, a exhorté les deux parties à trouver un "compromis raisonnable" pour faire la paix. Mais les obstacles sont si nombreux sur le chemin de la paix qu’il est difficile d’être optimiste, alors que chacun des deux partenaires semble surtout s’efforcer de ne pas apparaître comme celui qui aura fait échouer le dialogue. » 1

 


Comments powered by CComment