L' enlèvement a lieu près de la colonie de Alon Shavut dans les Goush Etzion alors que les adolescents de 16 et 19 ans, Gil-Ad Shaer, Naftali Fraenkel et Eyal Yifrach, étudiants dans une Yeshiva, faisaient de l’auto-stop. C'est le premier enlèvement depuis celui de Guilat Shalit en 2006, libéré en 2011.

Dans une allocution télévisée1, le premier ministre Benjamin Netanyahu dénonce un groupe terroriste.

Il exige que « l'Autorité palestinienne et celui qui est à sa tête, Abou Mazen (Mahmoud Abbas), fassent tout le nécessaire pour aider au retour des kidnappés, car cela relève de leur responsabilité ».

 


 

Ce que le porte-parole de l'Autorité palestinienne qualifie d'insensé, le lieu de disparition des trois adolescents étant sous le contrôle d'Israël (zone C).

Une revendication, non vérifiable arrive au nom d'un groupe « Etat islamique en Irak et au Levant – Branche Palestinie - Cisjordanie

Ils sont retrouvés dix-huit jours plus tard, assassinés dans un champs, à 5 kilomètres au nord de Hébron.

A l'issue de l'opération 'Gardien de nos frères', montée par l'armée pour les retrouver, est arrété le chef des ravisseurs Houssam Kaouasme, qui avoir reçu un soutien financier du Hamas.

Des dizaines de membre du Hamas sont arrêtés, avivant les tensions.

***

 

Un adolescent arabe de seize ans, Mohammad Abou Khdeir est enlevé à Jérusalem-Est dans la nuit du 1er au 2 juillet. Les responsables sont des des extrémistes juifs qui l'assassinent. On le retrouve carbonisé. D'après le rapport du procureur communiqué par l'agence de presse palestinienne:

Des brûlures causées par le feu et leurs complications sont la cause directe de la mort.2

Ce que confirment les médecins légistes israéliens :

le corps de l'adolescent était brûlé à 90% et que des cendres ont été retrouvées dans le système respiratoire, preuve, selon lui, que "le garçon a inhalé ces matières alors qu'il était brûlé vif".

Ses funérailles sont suivis par des milliers de Palestiniens scandant 'Intifada ! Intifada !'. des pierres sont lancées contre la police qui réplique à coups de grenades lacrymogènes. Des affrontements se poursuivent dans la nuit.

 

Funérailles de Mohammad Abou Kheir

 

Lors du procès, l'instigateur et principal exécutant, Haïm Ben David, âgé de 31 ans, dit avoir agi par vengeance. Il est condamné à perpétuité. Ses complices âgés de 16 et 19 ans sont condamnés respectivement à la perpétuité.

A Gaza, les tirs de roquettes s'intensifient, déclenchant coté israélien l'opération bordure protectrice en juillet 2014.

 


2 France info 7/07/2014



 

Comments powered by CComment