Lors d’un discours prononcé devant le Congrès sioniste à Jérusalem et faisant référence à une rencontre en novembre 1941 en Allemagne entre Adolf Hitler et le grand mufti de Jérusalem, Haj Amin al-Husseini, [ le Premier ministre ] Benyamin Nétanyahu a indiqué: «Hitler, à ce moment là, ne voulait pas exterminer les Juifs mais les expulser. Alors Haj Amin al-Husseini est allé voir Hitler et a dit: Si vous les expulsez, ils viendront tous ici, en Palestine. Et qu’est-ce que je vais en faire ?, a demandé (Hitler). Il (le mufti) a dit: Brûlez-les», a déclaré le Premier ministre.1

 

 

Le dialogue (pas la rencontre) est qualifié d’imaginaire par Piotr Smolar du Monde. Les propos du Premier ministre sont réfutés tant par le gouvernement Allemand que par les historiens. Dina Porat, historienne en chef de Yad Vashem précisant :

Ce n’est pas le mufti, même s’il avait des positions antijuives très extrêmes, qui a donné à Hitler l’idée d’exterminer les Juifs. Cette idée est bien antérieure à leur rencontre de novembre 1941. Dans un discours au Reichstag le 30 janvier 1939, Hitler évoque déjà ‘une extermination de la race juive’

 


Hadj Amin Al-Husseini  grand mufti de Jérusalem (1921 – 1937)

 

Saëb Erakat, [secrétaire général de l’OLP] déplore

 que le chef du gouvernement israélien haïsse son voisin (palestinien) au point d’être prêt à absoudre le premier criminel de guerre de l’Histoire, Adolf Hitler, du meurtre de six millions de juifs pendant l’Holocauste.

2Mais la réaction la plus tranchante fut celle de Zehava Galon, la cheffe du parti de gauche Meretz :

Peut-être que les 33 771 juifs assassinés à Babi Yar en septembre 1941 – deux mois avant la rencontre entre le mufti et Hitler – devraient être exhumés et mis au courant que les nazis ne voulaient pas les détruire. 

 


 

1 In Le figaro.fr , Mathilde Golla , AFP, AP, Reuters Agences Mis à jour le 22/10/2015 consulté le 19/01/2017

2 Piot Smolar, le monde, 21/10/2015.



 

Comments powered by CComment