L’attentat a été commis dans le quartier de Talpiot-Est, partie de Jérusalem-Est sur la promenade Armon-Hanetziv, très fréquentée.

L’auteur, Fadi Al-Qanbar, résident du quartier arabe de Jebal Moukaber, à Jérusalem-Est est un palestinien de 28 ans.

Il a foncé avec un camion sur un groupe d’officiers de l’armée israélienne en visite. Il tue 4 femmes, 1 homme et blesse 17 personnes. Il est abattu et son camion finit sa course sur une pelouse.

L’attentat est condamné, notamment par la France, l’Allemagne et les USA.

 

Affiche du Hamas encourageant les attentats à la voiture bélier

 

Côté palestinien, le chef de la commission et de recrutement du Fatah, Mounir Al-Garoub a affirmé que l'attentat est une conséquence de l’occupation israélienne. Il précise sa pensée en déniant à l'Etat d'Israël le droit d'exister malgré la reconnaissance d'Israël par son mouvement depuis 1993.

Les Palestiniens expriment leur rage en réagissant de la seule façon [possible pour eux], qui est de s’opposer à l’occupation et de libérer leurs terres de la dernière occupation restante au monde afin de parvenir à la liberté et à l’indépendance. Les Israéliens peuvent mettre un terme au conflit en forçant le gouvernement israélien terroriste et extrémiste qui, dans son arrogance et sa violence, a fait sentir au peuple palestinien que toutes les options diplomatiques pour parvenir à la paix leur étaient fermées, à se retirer des territoires palestiniens occupés… Un État de voyous et de criminels n’a pas [le droit] d’exister, et il n’y a pas d’occupation sans prix à payer .

Le Hamas salue

l’audacieuse et héroïque action qui est la réaction naturelle aux crimes de l’occupation israélienne.

Pour le quotidien libanais pro-Hezbollah Al-Akbar,

c’est une action de grande qualité, qui vu son succès, pourrait inaugurer d’autres actions.1

***

 

 

Décompte des attentats depuis 2015

Le 9 janvier 2017, l’ambassade israélienne à Paris décompte les attentats palestiniens2 :

Depuis le 13 septembre 2015,  46 personnes ont été tuées dans des attaques terroristes , et presque (sic) 649 blessés Il y a eu : 169 attaques au couteau et 103 tentatives ; 126 tirs à l’arme à feu ; 51 attaques de véhicules ; et une attaque à la bombe (bus).

Toutes les attaques ne visaient pas des forces de l’ordre. Des civils, parfois non israéliens, parfois mineurs, y compris hors territoires occupés ont été attaqués et tués durant cette période.


 

1In MEMRI.Fr consulté le 17/01/2017

2 http://embassies.gov.il/paris/NewsAndEvents/Pages/Chronologie-des-recentes-attaques-terroristes-en-Israel.aspx

 



 

Comments powered by CComment