Il est le premier président américain en exercice à aller au mur à Jérusalem (situé à Jérusalem-Est). Trump a aussi visité Yad Vashem. Il y prononce un discours se terminant ainsi :

Tant que nous refusons de nous taire face au mal, tant que nous refusons de réduire la lumière de la vérité au milieu des ténèbres, tant que nous refusons de devenir des spectateurs face à la barbarie, nous savons que la bonté, la paix , la paix et la justice vont finalement prévaloir.

Avec tristesse pour les vies et les rêves qui ont été volés de cette Terre, avec la détermination de toujours garder vivants les souvenirs des victimes, et avec la volonté d’affronter le mal partout où il menace, nous demandons à Dieu de nous donner la force, la sagesse et le courage de tracer Le chemin juste.

 

Trump rencontre Abbas à Bethléem le 23 mai 2017

 

Puis il signe le livre d’or en y laissant un mot dont certains écrivent qu’il pourrait tout aussi bien convenir pour une fête d’anniversaire :

C’est un grand honneur d’être ici avec tous mes amis. Tellement incroyable [So amazing ! ] , je n’oublierai jamais ! 

Obama avait lui aussi laissé un mot un peu différent :

Je suis reconnaissant à Yad Vashem et à tous les responsables de cette institution remarquable. À un moment de grand péril et de promesses, de guerre et de lutte, nous sommes bénis d’avoir un rappel si puissant du potentiel de l’homme à faire le mal, mais aussi notre capacité à nous relever de la tragédie et à refaire notre monde. Que nos enfants viennent ici et apprennent cette histoire, afin qu’ils puissent ajouter leur voix pour proclamer plus jamais.

En mars 2009, la secrétaire d’État Hillary Clinton avait inscrit :

Yad Vashem est un témoignage du pouvoir de la vérité face au déni, à la résilience de l’esprit humain face au désespoir, au triomphe du peuple juif sur le meurtre et la destruction et un rappel à toutes les personnes que les leçons de l’Holocauste ne doivent jamais être oubliées . Dieu bénisse Israël et son avenir.

En 2008, Georges Bush jr, avait fait court : Que Dieu bénisse Israël, George Bush.

Son épouse Laura Bush avait inscrit :

Chaque vie est précieuse, chaque mémoire nous appelle à l’action pour honorer les personnes perdues. Nous nous engageons à rejeter la haine et à enseigner la tolérance et à vivre en paix.



 

Comments powered by CComment