849 : Pagan premier royaume birman

En 849 (ou 874) Pagan (actuellement Bagan)1, fondée en 108, devient la capitale du premier royaume birman et se fortifie. Pagan, constituée par la réunion de 19 villages est une ville située dans la région de Mandalay.

Le royaume ensuite s’étend vers la région de l’ethnie Môn, le roi pagan Anawrahta prenant la ville de Tathon , leur capitale en 1057, unifiant la Birmanie

 

 

 

1044 - 1077 Règne de Anawrahta

 

Anawrahta se convertit au bouddhisme theravada.

Le royaume est ensuite dirigé successivement par Kyanzittha (1084 à 1112) , constructeur de la plupart des édifices religieux de Pagan, et Alaungsithu (règne de 1112 à 1167) qui unifient le pays. L’Asie du Sud-Est continentale est alors dominée par deux royaumes : Le royaume de Pagan et l’empire khmer.

1ou Arimaddanapura "cité destructrice de l'ennemi "selon Larousse en ligne


1113 – 1211 : Règnes de Alaungsitthu (1113-1155/60) petit-fils de Kyanzittha. Son fils Narathu (1174-1211) l’assassine puis lui succède. La culture birmane se développe, la langue birmane aussi, remplaçant le pali, le sanskrit et le môn. Le royaume décline ensuite du fait de conflits aux frontières et du train de vie ruineux des monarques.

 

1277-1287 : Chute de Pagan

 

Le dernier roi de Pagan, Narathihapati (1254-1287) attaque les Mongols dans le Yunnan. Ces derniers exigeaient du roi allégance et le versement d’un tribut. Narathihapati s’y refuse, assassinant même les envoyés de l’empereur Kubilai Kahn1. Mais ces derniers l’écrasent à la bataille de Ngasaunggyan, se retirent puis reviennent le chasser définitivement en 1283.

 

Narathihapati sera surnommé Tayokpyaymin, littéralement « le roi qui fuit devant les Chinois » et finira assassiné par son fils en 1287 tandis que son dernier fils Kyôswa, se réfugie chez les Môns. Pagan évacuée est pillée par les soldats mongols de Témur, le petit-fils de Kubilai Khan et la contrée est à nouveau divisée.

 

Après un bref retour de Kyôswa à Pagan, Son fils Sô Hnit reprend le trône appuyé par les Shan qui, sous les ordres du prince de Myinsaing, ravagent à nouveau Pagan en 1298 et finalement tuent Kyôswa et tous les habitants chinois de Pagan en 1299. Les Mongols assiègent Myinsaing suite à l’appel de Sô Hnit en 1301 puis quittent définitivement la Birmanie en 1303. Le royaume de Pagan n’existe plus.

 

À la chute de Pagan, la Birmanie est à nouveau divisée

 

1Kubilai Khan, empereur de Chine de 1279 à 1294 est le petit-fils de Gengis Khan (qui a conquis Pékin en 1215), fondateur de la dynastie Yuan. Lors de son voyage, Marco Polo résidera plusieurs années à sa cour. Il décrit d’ailleurs la bataille de Ngasaunggyan.

Comments powered by CComment