Des unités de la Légion arabe, soutenue par des centaines de villageois, s’emparent du Goush (bloc) Etzion, composé de 4 colonies au nord d’Hébron. Le 4 mai a lieu le premier assaut qui fait 40 victimes, défenseurs tués ou blessés. Le 12 mai c'est le 2ème assaut et le 13 mai, la principale colonie, Kfar Etzion, est prise ;

Les défenseurs encore en vie déposent les armes mais ils sont regroupés et tués par les paysans et certains légionnaires : 120 défenseurs dont 21 femmes sont tués ce jour-là ; Il n'y a que 4 survivants dont 3 furent sauvés par des Arabes.

 


L'attaque du convoi se rendant à l'hôpital Haddassa a fait 78 morts civils

Les 3 autres kibboutzim résistent jusqu’au 14 mai ; l’état-major de la Haganah les autorise à se rendre. Les villages sont pris et rasés par la légion jordanienne

350 défenseurs se retrouvent prisonniers en Jordanie. Ils seront libérés après l’armistice. 1

Kfar Etzion1

D'abord nommé Migdal Eder, Kfar Etzion est un kibboutz israélien créé en 1927 par des Juifs yéménites. Il est situé entre Jérusalem et Hébron. Il est abandonné en 1929 à la suite des émeutes (cf. supra) et rétabli en 1934 avant d'être de nouveau abandonné en 1939 à la suite de la Grande Révolte arabe de 1936-1939.

En 1943, Kfar Etzion est réinstallé pour la troisième fois avec plusieurs implantations formant le Bloc d'Etzion ou Goush Etzion.

Il est le site de plusieurs batailles pendant la guerre 1948 et tombe le 13 mai

Après la guerre des Six Jours, les habitants de Kfar Etzion y retournent et construisirent de nouvelles maisons.

1 Notice wikipédia

1 Site France-Palestine.Org d'après Benny Morris, Victimes – Histoire revisitée du conflit arabo-sioniste, éditions Complexe, traduction française 2003.

***

 

Comments powered by CComment