- 37 : Caius Sosius marche sur Jérusalem et devient maître de la ville à la suite d'un siège commencé par Hérode. Antigone est décapité à Antioche.

Caius Sosius, lieutenant d'Antoine est honoré du triomphe en remerciement de ses services en Orient à son retour à Rome en 34 av J.-C.

Un autre lieutenant d'Antoine, Canidius Crassus, soumet l'Arménie en 37-36 av. J.-C. Marc-Antoine lance alors une grande offensive depuis l'Arménie vers la Médie Atropatène1 en 36 av. J.-C., mais il est contraint de faire une retraite proche du désastre.

À la suite d'un changement d'alliance, les Mèdes s'alliant à Rome contre les Parthes, Antoine s'empare de l’Arménie en 34 av. J.-C. et y place son fils Alexandre Hélios. En 33 av. J.-C., les Parthes et le fils du roi déchu d'Arménie sont pour un temps repoussés par les Mèdes soutenus par les forces d'Antoine. Cependant, lors de la dernière guerre civile républicaine, alors qu'Antoine dégarnit militairement l'Orient, les Mèdes sont mis en difficulté et l'Arménie temporairement perdue en 30 av. JC.

Cette région devient alors un enjeu entre Rome et les Parthes, chacun cherchant dorénavant à imposer son candidat, et la « crise arménienne » va se prolonger tout au long de l'histoire de l’Empire romain.

1L'Azerbaïdjan iranien actuel.

Comments powered by CComment