L'organisation a communiqué à la conférence de la paix, qui accouchera du traité de Versailles et des traités annexes, un texte où elle rappelle la déclaration Balfour et vante l'intérêt pour les Juifs comme pour le monde d'avoir un foyer juif en Palestine...

" Les prétentions des Juifs à l'égard de la Palestine reposent sur la considération principale suivante, La terre est la demeure historique des Juifs; ..qu' à travers les âges ils n'ont cessé de chérir le désir et l'espérance d'y revenir

.. Dans certaines régions du monde, et en particulier en Europe de l'Est, les conditions de vie de millions de juifs sont déplorables. Constituant souvent une population oppressée à qui sont refusées les possibilités qui permettraient un développement sain.

Avec l'esprit d'entreprise et leur compétence, les Juifs ont adopté des méthodes scientifiques modernes et se sont montrés capables d'être des agriculteurs...

L'hébreu a été ressuscité comme une langue vivante:

Le titre historique des Juifs en Palestine a été reconnu par le Gouvernement britannique dans sa Déclaration du 2 novembre 1917.

Tout le monde n'est évidemment pas d'accord avec l'organisation. Ainsi , le député Français Joseph Reinach1 écrit un article très hostile au sionisme, dans le Morning Post britannique, retranscrit dans le journal des débats du 30 mars." Si l’on entend par sionisme la constitution d’un État juif en Palestine, je dis nettement, résolument : Non.

Je répète, l’ayant écrit déjà bien des fois, que le Sionisme, État juif en Palestine est une sottise.

1° La seule idée d’un État ayant pour base la religion est contraire à tous les principes du monde moderne. Elle eût été déjà traitée d’absurde dans l’Antiquité.

2° Il y a eu une nation juive au temps du royaume d’Israël. Il n’y a plus de nation juive depuis vingt siècles.

3° De ce qu’il a existé, dans des temps très anciens, un royaume d’Israël à Jérusalem, il n’en résulte pas pour les Juifs un droit spécial sur Jérusalem. Vingt peuples divers ont occupé la Palestine, Assyriens, Perses, Égyptiens, Grecs, Romains, Byzantins, arabes, Mongols, Turcs. Il y a eu un royaume latin ou français à Jérusalem. Le christianisme est né en Palestine ; Jérusalem est une des trois villes saintes de l’islam. …

4° Les Juifs de descendance palestinienne constituent une infime minorité. ...Pour parler d’une race juive, il faut être ignorant ou de mauvaise foi. Il y a eu une race sémite ou arabe ; il n’y a jamais eu de race juive.

5° Depuis que la Révolution a décrété par Mirabeau et par l’abbé Grégoire l’égalité de tous les cultes, il n’est plus permis de parler de juifs français. Il y a des Français qui sont juifs, comme d’autres Français sont catholiques ou protestants. ..Comme il n’y a donc ni race juive, ni nation juive, comme il y a seulement une religion juive, le sionisme est bien une sottise - une triple erreur historique, archéologique, ethnique.

La question de l'existence d'un peuple vaut la peine d'être posée. Pour la réponse c'est autrement plus difficile. La notion de peuple pouvant être définie autant par un passé commun, son histoire, que par l'envie d'un avenir commun, une vision politique.

1 Journaliste, avocat et homme politique français, juif et dreyfusard.

Comments powered by CComment