Première conférence multilatérale sur le Proche-Orient. Étaient présents Israël, le Liban, la Syrie, la Jordanie et les Palestiniens. Le Premier ministre Itzhak Shamir ne souhaite pas venir mais face à la faiblesse de la Russie, les États-Unis sont maîtres du jeu et lui imposent de participer, des sanctions financières ayant même été évoquées. C'est le début des discussions qui mèneront aux accords d'Oslo et à la conclusion d'un traité de paix avec la Jordanie. La conférence qui commence le 3 novembre 1991 est suivie d'une douzaine de rencontres à Washington. C'est aussi la conférence qui amorcera l’établissement de relations diplomatiques d'Israël avec des pays comme la Chine, l'Inde, Oman, le Qatar, la Tunisie, le Maroc et la Mauritanie.

 

***

 

Comments powered by CComment