Il s'agit de la première conférence multilatérale sur le Proche-Orient.

Étaient présents Israël, le Liban, la Syrie, la Jordanie et les Palestiniens.

Le Premier ministre Itzhak Shamir ne souhaite pas venir mais face à la faiblesse de la Russie, les États-Unis sont maîtres du jeu et lui imposent de participer, des sanctions financières ayant même été évoquées.

C'est le début des discussions qui mèneront aux accords d'Oslo et à la conclusion d'un traité de paix avec la Jordanie.

La conférence qui commence le 3 novembre 1991 est suivie d'une douzaine de rencontres à Washington.

C'est aussi la conférence qui amorcera l’établissement de relations diplomatiques d'Israël avec des pays comme la Chine, l'Inde, Oman, le Qatar, la Tunisie, le Maroc et la Mauritanie.

 

Voir aussi le discours du premier ministre Ytzhak Shamir à la conférence

 

***

 

Comments powered by CComment