Le mouvement Bersih1 qui signifie "propre" en malais est né en novembre 2006 et regroupe des associations promouvant la transparence dans le processus électoral. La première marche du mouvement Bersih regroupe entre 30 000 et 50 000 manifestants et souhaite obtenir des élections tranparentes et sans tricherie2. Leur revendication tient en quelques points : Présenter des listes électorales correspondant à la réalité , usage d'une encre indélébile pour éviter les votes multiples, supression du vote par correspondance pour le personnel militaire et la police et enfin accès libre et équitable aux médias pour tous les partis.

Le mouvement est reconduit juillet 2011 et s'appelle désormais Bersih 2.0. Il complète ses revendications et demande alors qu'une campagne électorale puisse durer au mininum 21 jours3, que cesse la corruption et la politique sale, estimant que tous ces points n'ont pas été observés lors des élections de 2008. 62 ONG rejoignent le mouvement. Le 9 juillet est organisée une manifestation, non autorisée, la "marche pour la démocratie". 1600 Personnes sont arrêtées, alors même que le Yang-Di Pertuan Agong avait donné son accord4 pour que la manifestation ait lieu au stade Merdeka dont la policie interdira l'accès aux manifestants.5

Bersih 3.0 a lieu le 28 avril 2012 sous la forme d'un sit-in place Merdeka, regroupant 300 000 personnes selon les organisateurs, soutenu par l'alliance PR des partis d'opposition. Ce sont maintenant 84 ONG qui composent le mouvement. Les manifestants demandent la démission de la commission électorale en place, le respect de tous les points précédents et la venue d'observateurs internationaux pour les élections à venir.

1 Le nom complet est Gabungan Pilihanraya Bersih dan Adil, coalition pour des élections justes et propres. Le mouvement anime le site Bersih.org

2 15 jours plus tard aura lieu une autre marche pour la défense des droits de la minorité hindoue - Hindu Right Force, ou HINDRAF, cf L'Asie du Sud-Est 2013, Nathalie Fau, Irasec

3 Sept jours seulement sont prévus pour la campagne électorale

4 Suite à ce soutien du Roi, le mouvement prendra comme couleur le jaune, couleur royale. D'autres prendront ensuite la couleur Orange des employés de la Federal Land Development Authority la FELDA pour protester contre l'entrée en Bourse de l'agence gouvernementale qui alloue les terres à des familles depuis 1957. Enfin il y a la couleur verte des écologistes qui protestent contre l'utilisation du cyanure pour l'extraction de l'or dans le Pahang

5 Nathanael Tan, Cerrita Sebena 9 july 2011.What really happened cité in L'Asie du Sud-Est 2012 , Irasec