La Conférence de Biltmore a été convoquée par la Conférence Sioniste Extraordinaire et s'est tenue du 6 mai au 11 mai 1942 à New York en présence d'un grand nombre d'organisations sionistes. En raison de la guerre, aucun congrès sioniste ne pouvait avoir lieu cette année-là.

La déclaration conjointe publiée à la fin de la session est connue sous le nom de programme Biltmore. Le programme réitère les revendications sionistes en faveur de l'immigration juive sans restriction en Palestine, la Palestine devant servir de Commonwealth juif.

Cette déclaration est la première dans laquelle les organisations non sionistes se sont jointes à leurs homologues sionistes pour défendre publiquement la création d'un tel Commonwealth juif. Dans la déclaration adoptée à l'issue de la conférence,

les participants après avoir salué les réalisations du Yichouv et exprimé sa solidarité avec les Juifs d'Europe dans la tourmente, réaffirment la disponibilité et le désir du peuple juif de coopérer pleinement avec ses voisins arabes.

La conférence appelle à la réalisation de l'objectif initial de la déclaration de Balfour et du Mandat qui reconnaissait le lien historique entre le peuple juif et la Palestine [qui] était de leur donner la possibilité, comme l'a déclaré le Président Wilson, de fonder un État juif . Enfin la Conférence affirme son inaltérable rejet du Livre blanc de mai 1939 et nie sa validité morale ou juridique.

 

Voir aussi :

 - original et traduction du texte complet du programme du Bilmore

Comments powered by CComment