Le 2 août 1990, pensant que les Américains ne réagiront pas, l'Irak du dictateur Saddam Hussein envahit le Koweït.

L'ambassadrice des États-Unis avait eu le 25 juillet des réactions étonnantes face au déploiement des armées irakiennes à la frontière du Koweït : « Washington, inspiré par l'amitié et non par la confrontation, n'a pas d'opinion » sur le désaccord entre le Koweït et l'Irak...nous n'avons pas d'opinion sur les conflits arabo-arabes ...la question du Koweït n'est pas associée à l'Amérique.». 1

Le petit état2 est riche en pétrole et bénéficie du seul port naturel en eaux profondes sur le golfe persique. Les Britanniques ont refusé entre 1923 et 1940 de rattacher le Koweït à l'Irak. A partir de 1958, le régime de Bagdad, qui vient de renverser la monarchie soumise selon lui aux britanniques, souhaite le rattachement. En 1961, le Koweït, alors protectorat britannique devient indépendant.

 


Koweit – La mosquée Fatima

 

Suite à l'invasion, les Américains envoient des troupes et forment une coalition contre l’Irak baassiste3. La première guerre du Golfe éclate. Des missiles Scud tombent sur Tel-Aviv et Haïfa. Israël, qui ne fait pas partie de la coalition, est mis par les États-Unis dans l’obligation impérative de ne pas riposter. La population ronge son frein et s'équipe de masques à gaz. En tout 39 Scuds ont atteint Israël, faisant 1 mort.

Yasser Arafat et Hussein de Jordanie soutiennent Saddam Hussein, ce qui aura pour conséquence l'expulsion des Palestiniens du Koweit.

1 Elle se justifiera ensuite en disant : Nous n'avions tout simplement pas réalisé à quel point Saddam Husssein était stupide.

2 17 818 km² soit quasiment la même taille qu'Israël (20770 km2)

3 Idéologie officielle de l'Irak (1973) et de la Syrie (1963) à l'époque, alliant panarabisme et socialisme. BAAS est l'acronyme du Parti de la réssurection arabe et socialiste.

 

***

 

Comments powered by CComment