Les Rukunegara ou Rukun negara1  (les principes nationaux)

Il s’agit en quelques objectifs et principes de tenter réconcilier la société malaise autour de valeurs incontournables car imposées. Une déclaration est donc faite par le premier ministre Tunku Abdul Rahman rappelant

Les objectifs de la Rukunegara à savoir la démocratie, une société juste, le maintien des traditions culturelles riches et variées, la construction d’unesociété progressiste.

Le peuple étant guidé par quelques principes simples en apparence à savoir : La croyance en Dieu, la fidélité au roi et au pays, la reconnaissance de la suprématie de la Constitution, l’Autorité de la loi ainsi qu’un bon comportement et moralité.

Si les derniers point apparaissent d’emblée dépendre du bon vouloir de la personne qui sera chargé d’en juger, les autres points ne sont pas non plus écrits au hasard. La croyance en Dieu suppose un Dieu unique (il est au singulier). Or seuls les musulmans, donc malais, sont monothéistes. Les chinois et les indiens sont polythéistes et sommés de se conformer à l’ordre malais. « L'islam est la religion officielle de la Fédération . D'autres religions et croyances peuvent être pratiquées dans la paix et l'harmonie et l'acte de discrimination d'un citoyen au nom d'une religion est interdite »..

Dans un climat d’anticommuniste fort, un non croyant aura vite fait d’être catalogué communiste, donc ennemi ou traitre. Le bon comportement et la bonne morale vise aussi les chinois dont la philosophie et la manière de vivre est parfois ressentie par les malais comme amorale. Les Rukun negara sont toujours en vigueur aujourd’hui.

1 http://www.jpnin.gov.my/en/isytihar_krn (portail officiel du premier ministre – département de l’unité et de l’intégration – consulté en décembre 2013