Elle est menée par Hussein, Chérif de la Mecque contre l'empire Ottoman afin de créer un État arabe entre Alep au Nord et Aden au Sud. Le chérif se soulève contre les Turcs et, à partir de la Mecque, assiège Médine. Le Chérif lance un appel à la révolte le 5 juin 1916,

justifié par la volonté de défendre l'islam contre la politique du gouvernement d'Istanbul.

En novembre 1916, il se proclame Roi des Arabes1 mais les puissances de l'entente ne lui reconnaissent que le titre de Roi du Hedjaz.

En juin 1917, son fils Fayçal ben Hussein remporte la bataille d'Aqaba2, ce qui permet à la révolte d'être ravitaillée par les Britanniques qui tiennent le Sinaï.

En 1918, l'offensive reprend. Les forces britanniques combattent les Ottomans et les Allemands en Palestine tandis que les Arabes lancent leurs troupes vers la Syrie. Damas est prise par Hussein en septembre. Le 30 octobre suivant, l'Empire ottoman signe l'armistice de Moudros.

1 Dominique Perrin , Palestine, Une terre deux peuples, p.128.

2 Port de la mer Rouge, ville jumelle de la ville israélienne actuelle d'Eilat.

Comments powered by CComment