le Congrès national syrien  (composé des officiers de l’armée chérifienne et de Syriens favorables à Fayçal) vote l’indépendance de la Syrie et son unité intégrale avec la Palestine et la Transjordanie. Il proclame l'émir Fayçal ben Hussein « roi constitutionnel » du Royaume arabe de Syrie sous le nom de Fayçal Ier mais rejette les accords Fayçal – Weizzman.

Nous donc, aujourd’hui en qualité de représentants réels de la nation arabe dans toutes les parties de la Syrie, parlant en son nom et manifestant sa volonté, avons déclaré à l'unanimité l'indépendance de notre pays, la Syrie, dans ses limites naturelles, la Palestine comprise… ...Nous repoussons les prétentions sionistes de faire de la Palestine un foyer national pour les Juifs ou un lieu d'immigration pour eux....Nous demandons aussi l'indépendance de l'Irak.

Comments powered by CComment