Le ministre des Affaires étrangères (et vice-premier ministre) Ygal Allon a élaboré après la guerre des six jours un plan de paix qui n'est pas approuvé par le gouvernement. Ses lignes directrices en sont :

- Pas de retrait sur les lignes d'armistice de 1949

- Concessions territoriales en répondant à trois impératifs fondamentaux

1) les droits historiques du peuple d'Israël sur la terre d'Israël

2) Un État à majorité juive

3) des frontières défendables.

En pratique :

Retrait du Sinaï mais en gardant des points de continuité territoriale jusqu'à Sharm el Sheikh, au Sud de la péninsule. La bande de Gaza, non restituée pourrait comprendre un accès à la mer

pour la Jordanie. Le Jourdain est la frontière orientale de l'État et les territoires occupés sont démilitarisés.

Jérusalem reste unie sous souveraineté israélienne.

Le Golan reste occupé.

Comments powered by CComment